Les statistiques révèlent que les chances d’engendrer des jumeaux identiques sont de 1/250 ou 0,4%. Dans le cas de faux jumeaux, elles sont réduites à 0,12%. D’ailleurs, plusieurs paramètres entrent en jeu pour définir la probabilité dans ce cas. S’il y a des antécédents familiaux de jumeaux dans votre famille, vos chances d’avoir à votre tour des faux jumeaux, sont plus élevées. Découvrez alors tous les éléments qui entrent en jeu dans les grossesses gémellaires. 

Laboratoire ADN France Paternité

Quelle est la probabilité jumeaux ?

En cas de procréation médicalement assistée, les chances d’une grossesse gémellaire sont plus élevées. En effet, le médecin se sert de plusieurs ovules fécondés pour s’assurer de la réussite du processus. Dans le cas où deux œufs survivent dans l’utérus, la mère donnera naissance à de faux jumeaux. Il est possible de savoir assez tôt si l’on attend de vrais ou de faux jumeaux, grâce au test de zygosité. Tout comme le test paternité, il repose sur l’analyse de l’ADN.

Par contre, la procréation médicalement assistée n’a rien avoir avec les vrais jumeaux, puisqu’ils sont nés d’un seul ovule fécondé. En effet, ils sont plus considérés comme des accidents biologiques, un phénomène naturel qui ne peut être influencé par la médecine. La probabilité d’avoir de vrais jumeaux est la même que celle d’une conception naturelle.

Quant à la grossesse triple, elle est bien plus rare qu’une grossesse gémellaire. Les chances pour des parents d’avoir des triplets, est de 0,012%. Pour une procréation médicalement assistée, la probabilité est inférieure à 1/700. Dans ce cas, il est possible de recourir à un test de parenté pour identifier la mère.

 

Les différents types de jumeaux

Il existe deux types de jumeaux :

  • Les vrais jumeaux (identiques)
  • Les faux jumeaux (jumeaux fraternels)

 

Les vrais jumeaux

Pour donner de vrais jumeaux, il faut un seul ovule fécondé par un seul spermatozoïde. Au cours de la grossesse, il se divise en deux embryons. Ce phénomène se produit assez tôt et est visible à l’échographie. Les deux embryons partagent exactement le même ADN. C’est la raison pour laquelle, les jumeaux sont identiques. D’ailleurs, il faut noter que les vrais jumeaux sont toujours de même sexe.

 

Les faux jumeaux

Les faux jumeaux sont issus de deux ovules fécondés par deux spermatozoïdes. Ce phénomène se produit souvent lorsqu’une femme libère deux ovules en même temps. On parle alors d’hyperovulation. Contrairement aux jumeaux identiques, les faux jumeaux ne partagent pas le même ADN. Ils ressemblent à des frères et sœurs ordinaires, à la seule différence qu’ils ont grandi en même temps dans le ventre de leur mère. Ainsi, les faux jumeaux ne sont pas forcément du même sexe.

 

Comment la génétique est corrélée ?

Dans le cas des vrais jumeaux, la génétique n’a aucune incidence, car leur cause demeure encore inconnue à ce jour. Ils sont donc considérés comme « aléatoires ». Par contre, de nombreux paramètres peuvent maximiser les chances d’avoir de faux jumeaux.

 

Les autres facteurs

Voici les principaux facteurs qui définissent la probabilité d’avoir des faux jumeaux :

 

La génétique

S’il y a des faux jumeaux dans la famille de la mère, les chances qu’elle ait à son tour des faux jumeaux, sont plus grandes. Elles sont de 1/58. En revanche, si les antécédents familiaux de jumeaux se retrouvent du côté du père, les chances sont de 1/116. C’est pourquoi, le « risque » d’avoir des jumeaux est souvent associé à la mère.

 

Le poids

Selon une étude, les femmes en surpoids sont plus susceptibles d’avoir des faux jumeaux.

 

L’âge

Les femmes plus âgées peuvent concevoir des faux jumeaux. En effet, les chances d’une femme de 35 ans sont 4 fois plus élevées que celles d’une adolescente de 15 ans dans ce cas. Comme leur corps connaît des changements hormonaux à l’approche de la ménopause, il peut libérer plus d’un ovule.

 

La fécondation in vitro

Comme énoncé plus haut, la fécondation in vitro est l’une des principales causes de l’augmentation des naissances gémellaires.

 

Le régime alimentaire

L’alimentation joue aussi un rôle dans les ovulations multiples. Si la mère adopte un régime alimentaire à base de produits d’origine animale, notamment des produits laitiers, une grossesse gémellaire peut survenir.

 

Faire un test de zygosité chez France Paternité

Le test de zygosité ou test de gémellité est une analyse ADN qui permet de savoir si deux embryons proviennent d’un seul ou de deux ovules fécondés. Autrement dit, les résultats révèleront si les parents attendent de vrais ou de faux jumeaux. De nos jours, il est possible de réaliser cette procédure en ligne, grâce à France Paternité. Ce laboratoire spécialisé vous aidera à être fixé. De plus, les résultats sont délivrés très rapidement. Ils sont fiables, sécurisés et hautement précis.

Consultation gratuite avec un spécialiste